Back to the future
Image
Mersen carbon brushes

Des origines à nos jours, le balai en graphite, un produit phare pour le Groupe

jan 2022

Élément clé de tout moteur électrique, le balai frotte sur le collecteur et assure la transmission du courant.

Image
drawing of a Mersen carbon brush

Aux origines du balai

A l’origine, des essais de balais fabriqués à partir de coke de cornue donnèrent d’excellents résultats : c’était le début de l’histoire des balais en « charbon ».

Propriété de glissement sur le cuivre, faible usure, capacité à atténuer les étincelles lorsque le balai passe sur le collecteur, le balai carbone possède en effet tous les atouts.

Image
Charles Street

L’invention de Charles Street

Les développements au fil des ans, établirent le règne, jusqu’à nos jours des balais électrographitiques, grâce à l’invention de Charles Street, ingénieur chez Le Carbone.

L’expansion des moteurs pour l’industrie et les prémices de l’aventure automobile fournissent alors de formidables opportunités économiques à l’ancêtre de Mersen.

Image
wind turbine Mersen

De nouvelles nuances pour s’adapter aux nouveaux marchés

Au cours des années, le Groupe développe des nuances adaptées à l’arrivée de nouvelles machines à courant continu : nuances CG à forte teneur en cuivre (cuivre-graphite), MC (métal-graphite), BG (bakélite-graphite) ou graphitiques tendres (LFC) pour les turbogénérateurs.

Aujourd’hui, les nuances CG626, CG677 et MC837 sont par exemple reconnues mondialement pour équiper les génératrices éoliennes.

C’est donc une industrie où l’art de la formulation, la compréhension des phénomènes électriques et la maîtrise du procédé de production ont établi la renommée de Mersen sur plus d’un siècle jusqu’à nos jours.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux :