PTFE - PFA - Armylor®

Tuyauterie PTFE PFA Mersen
Procédés fabrication Armylor Mersen

Armylor® : répondre aux besoins des marchés de l'industrie corrosive

Armylor® est la marque déposée par Mersen pour les matériaux fabriqués en PTFE ou PFA. Elle s’adresse à la plus grande partie des fluides corrosifs dans une plage de température comprise entre -50°C et +230°C. 

Les revêtements PTFE sont souples, épais et totalement résistants à la corrosion.
Notre savoir-faire nous permet de proposer les meilleurs revêtements en fluoropolymer pour vos équipements.  

Contact en

PTFE processus de fabrication

Mersen maîtrise tous les processus de fabrication :

  • Extrusion de pâte pour revêtement de tuyauterie
  • Moulage isostatique des pièces en PTFE
  • Moulage par transfert de PFA

Les revêtements PTFE & PFA présentent plusieurs avantages :

  • Résistance élevée aux  chocs thermiques et mécaniques
  • PTFE et PFA sans soudures
  • Pièces  à géométrie complexe (pièces sur mesure)
  • Facilité de  montage (pas de joints nécessaires)
  • Perméabilité naturelle réduite

la poudre polytetrafluoroethylene ou PTFE

Depuis les années 1960, Mersen maîtrise tous les procédés de fabrication du PTFE tels que l’extrusion de pâte, le moulage isostatique, le moulage par transfert de PFA.

L’utilisation de poudre de Polytétrafluoroéthylène (PTFE) mise au point par Dupont de Nemours sous le nom de TEFLON® a été étudiée par Mersen car ces poudres présentent des propriétés exceptionnelles, en particulier pour leur résistance à la corrosion et à la température.

La mise en œuvre de certaines poudres, celles utiles pour nos applications, est délicate. La technologie mise au point, l’extrusion pâteuse, est assez semblable à celle de la fabrication des charbons : mélange des poudres avec un « liant », mise en « balle », extrusion à froid, traitement thermique. Au cours du temps, avec l’évolution du type de poudres, d’autres technologies ont été développées, en particulier l’injection de pièces complexes.

Les tubes obtenus sont ensuite introduits dans la chaudronnerie, et plaqués contre celle-ci. Des opérations de « gonflage » sont aussi utilisées pour réaliser des formes diverses ou des piquages.

En tout état de cause, toutes les pièces en Armylor® forment un « Meccano » qui ne nécessite pour l’assemblage aucun joint. La diversité des standards Armylor® conduit à un catalogue de produits répondant aux besoins des marchés de l’industrie corrosive.