CSR banner ethics and compliance
GROUPE

Ethique et Compliance

Luc Themelin Directeur Général Mersen

Mersen fonde son développement sur une confiance partagée et réciproque avec l’ensemble des parties prenantes de son environnement : salariés, clients et fournisseurs, banques et actionnaires. Le Code éthique réaffirme l’engagement collectif et individuel du Groupe et de ses salariés à instaurer et développer cette confiance.

Luc Themelin
Directeur Général

Une gouvernance dédiée

Mersen a mis en place depuis 2017 une fonction dédiée, rattachée à la Direction Générale, pour développer et coordonner sa politique d’Ethique et de Compliance.

Son rôle est aussi de développer la culture Éthique et Compliance et de faciliter la mise en œuvre de ses actions, assisté par un Comité éthique & Compliance.

Un compte rendu sur les travaux est réalisé au moins une fois par an auprès du Comité d’Audit et des Comptes.

Le département audit interne participe également au contrôle de la mise en place et du respect des politiques éthique et compliance du Groupe.

Philippe Belgram Mersen Chief Compliance Officer

Chaque salarié Mersen doit adopter un comportement exemplaire au sein de chaque filiale et ne rien faire qui soit contraire aux règles comportementales définies dans le Code anticorruption et le code Ethique .

Philippe Belgram
Chief Compliance Officer

Référentiel et formation

Le Groupe a formalisé les règles à respecter et à mettre en place dans les codes et politiques Mersen. Ces documents s’accompagnent de plans de communication et de formation afin que ces règles soient comprises au mieux par tous et dès lors, pleinement efficaces.

Publications

mersen code of ethics image
Code éthique
Mersen Anti-Corruption Code of Conduct
Code anti-corruption
Politique relative aux droits de l'homme

Dispositif d’alerte

Une ligne d’alerte éthique permet aux personnes qui souhaitent avertir le Groupe de le faire de manière sûre et en toute confidentialité.

Deux canaux d’alertes sont proposés :

Conformément à la réglementation applicable à la protection des données personnelles au sein de l’Union Européenne, toute personne identifiée dans le cadre d’un dispositif d’alerte professionnelle, qu’elle soit émetteur de l’alerte ou faisant l’objet de l’alerte, peut exercer son droit d’accès aux données la concernant.